TRADITION DE LA FAMILLE SAUVAGE

Issus d’une famille d’artisans depuis 5 générations, les Sauvage ont gardé et adapté au commerce du  tapis cet esprit ancestral.

C’est pourquoi Isabelle Sauvage se refuse d’appliquer cette politique de fausse remise propre aux marchands de tapis ou de vendre un tapis d’origine indienne ou pakistanaise pour un persan pur jus. Un tapis est une œuvre d’art et non pas une vulgaire marchandise qui se prête au marchandage.

Afin d’éliminer toute confusion, tout tapis Iranien sera accompagné d’un certificat avec photo, spécifiant l’origine, l’âge, le nombre de nœuds et la composition du velours, de la chaîne et de la trame.

La famille Sauvage s’engage sans délai dans le temps à reprendre tout tapis accompagné de ce certificat, contre un tapis d’une valeur d’au moins supérieure à 20% par rapport au prix d’achat, après déduction des frais inhérents au nettoyage et, le cas échéant, d’une éventuelle restauration.

La maison Sauvage adhère à 100% à la charte Bota. 

Afin de présenter la meilleure collection et au meilleur prix, la famille Sauvage se rend personnellement en Iran et parcours, à chaque voyage, un périple d’au moins 5.000 kilomètres, jusque dans les villages les plus reculés. Pour ce faire, Isabelle et ses parents se sont mis à l’apprentissage du farsi, ce qui leurs ouvre de nombreuses portes. C’est grâce à ces déplacements que nous pouvons offrir à nos clients des pièces exceptionnelles que l’on ne trouve guère dans d’autres magasins.